La dérive écologique

Le mythe de la Terre en colère

Éditions Transit, 2010

La thèse hyper médiatisée du réchauffement climatique a entraîné un état de panique qui participe à une culture de fin du monde. C’est le thème central de cet essai qui conclue que les propositions qui découlent du catastrophisme (empreinte écologique, taxe carbone, décroissance économique, etc.) sont inefficaces car elles reposent sur l’idée que l’être humain est un danger pour la planète. Ces actions, fondées sur la peur, favorisent involontairement une démobilisation devant les défis auxquels l’humanité fait face. À une époque où les conditions de vie sur la planète s’améliorent, cet ouvrage nous invite à sortir de la culpabilité écologique pour retrouver le sens de l’avenir. 

Les Monologues du pénis

Lanctôt éditeur, 2007

Les Monologues du pénis abordent les grands thèmes de la sexualité masculine à travers différents portraits d’hommes : Luc le pénis ludique, Claude le pénis en colère, Antoine le pénis angoissé, Philippe le pénis philosophe et Victor le pénis visionnaire. Ces monologues explorent les expériences, les émotions et les pensées des hommes à travers différentes étapes de leur vie sexuelle et amoureuse. Sur un ton intimiste, drôle et parfois mordant, ces récits permettent de mieux comprendre le désir masculin dans une perspective érotique inséparable de l’égalité des sexes.

Mémoire de guerrier

La vie de Peteris Zalums

Éditions Mémoire d’encrier, 2005

En 1944, à l’âge de quinze ans, Peteris Zalums quitte la Lettonie pour un camp agricole en Allemagne. Adolf Hitler décrétera alors l’enrôlement de tous les hommes en âge de se battre et le jeune Peteris deviendra soldat de l’Allemagne malgré-lui. À la fin de la guerre, alors qu’il est prisonnier en France, cet enfant de la Lettonie ne peut retourner dans son pays qui a été annexé par l’Union soviétique. Il s’enrôlera alors dans la Légion étrangère pour aller combattre le communisme en Indochine. Ce n’est qu’à l’âge de soixante ans, en tant que citoyen québécois d’adoption, que Peteris Zalums trouvera la force de raconter sa quête de liberté.
Mémoire de guerrier en PDF

Plaisirs et défis du lien amoureux

VLB Éditeur, 2000

L’engagement amoureux est-il une contrainte qui finit immanquablement par tuer le désir ou peut-il être le théâtre parfois troublé mais fécond de la vie érotique? L’obligation monogame est-elle une condition essentielle à la relation amoureuse ou le mensonge des amours qui se meurent? Le désir polygame est-il le symptôme d’un mal-être du couple ou l’expression d’un désir humain plus fort que la mort? Cet essai aborde ces questions dans une perspective de compréhension des enjeux des femmes et des hommes amoureux en proposant d’explorer une nouvelle culture relationnelle nommée omnigamie.

Les Marchands d’âmes

Essai critique sur le Nouvel âge

Éditions internationales Alain Stanké, 1998

Que se passe-t-il lorsque votre professeur, votre patron ou votre thérapeute adhère à des croyances qu’il utilise comme un critère de réussite, d’embauche ou de guérison? Vous vous retrouvez alors confronté non pas à une secte au sens propre, mais à une pensée sectaire qui interpelle implicitement votre adhésion. Cet essai critique explore ces enjeux en valorisant l’autonomie intellectuelle et émotionnelle dans une perspective de prise en charge de la santé.

Cet ouvrage a remporté le prix sceptique 1998 remis par l’Association des Sceptique du Québec.

Cœur de père

Plaisirs et défis de la paternité

Éditions Libre Expression, 1990

En explorant les pensées et les émotions qui émergent lorsqu’un homme accède à la paternité, cet ouvrage aborde les enjeux intimes de cette transformation. Comment se détacher des modèles de pères autoritaires ou absents? Quels sont les défis de la transformation des amants en parents? Quelles sont les angoisses qui surgissent inévitablement lorsqu’on accompagne un enfant dans son développement? Cœur de père aborde ces défis avec sincérité en invitant les hommes et les femmes à faire alliance pour réinventer la paternité.

La santé n’est pas l’absence de maladie

Éditions Libre Expression, 1988

Lorsque survient un problème de santé, notre réaction instinctive est souvent de considérer ce problème comme un ennemi absolu. Cette réaction compréhensible peut cependant générer plus d’anxiété et aggraver nos symptômes. Cet essai propose de transformer ces situations de crise en occasions pour retrouver un meilleur équilibre entre nos aspirations profondes et les limites inhérentes à notre humanité. En s’inspirant des philosophies orientales, en complémentarité avec la médecine scientifique, La santé n’est pas l’absence de maladie nous convie à une nouvelle culture de la santé.